Édition 2012
Compte rendu 2012

La place de l’Open Source dans l’évolution de l’entreprise numérique

(Compte rendu de l’édition 2012)

Reflet des évolutions de l’Open Source et des processus de sa gouvernance dans les entreprises et administrations, l’édition 2012 de l’Open CIO Summit a permis d’exposer les enjeux liés à leur adoption dans une perspective combinant la temporalité de la révolution numérique, la maturation de son écosystème et l’avancement individuel des organisations.

L’Open Source dans l’Entreprise Numérique

Après une Keynote d’ouverture de l’Open World Forum, soulignant la résonance particulière de l’orientation utilisateurs choisie cette année pour l’événement et l’axe fondateur de l’Open CIO Summit, une première table ronde entre Marie-Noëlle Gibon, Georges Epinette et Catherine Croiziers sur "L’Open Source face à la rupture numérique" a fourni une contextualisation de l’Open Source dans l’évolution plus globale de l’entreprise vers le numérique, mettant en valeur à la fois les contributions de l’Open Source à cette évolution mais également les nouveaux défis que les fruits de celle-ci posent ou pourront poser aux modèles Open Source actuels.

La maturité de ces modèles a été récemment marquée par la publication de la circulaire du Premier ministre Jean-Marc Ayrault sur les logiciels libres. Cette circulaire n’est pas un élément isolé mais bien l’aboutissement de travaux sur gouvernance Open Source menés par la DISIC, dont Marc Pennamen (DISIC), Jean-Séverin Lair (Ministère de la Culture) ont présenté une synthèse précise.

Les logiciels libres : les différentes approches de support

La table ronde consacrée aux problématiques de support sur les logiciels libres a offert un large panorama mis en évidence par les différentes approches sur le sujet : Alain Alain Issarni (Ministère de l’Economie et des Finances) présentant les machés de la DGFIP, Catherine Maldi détaillant le récent marché porté par le SAE permettant aux différents ministères d’obtenir une réponse globale à leurs besoins (Ministère de l’Intérieur), alors que Christelle Picq (Voyages-sncf.com) présentait une approche par composant pour assurer le bon fonctionnement du premier site d’e-commerce français.

L’Open Source, des concepts et des outils qui facilite l’agilité au sein de l’Entreprise Numérique

Sur le sujet théoriquement indépendant mais fortement connexe dans la pratique, l’agilité - et ses dernières évolutions comme DevOps, les échanges entre Christelle Picq (Voyages-sncf.com), Eric Rappé (Orange) et David Berrebi (Prisma Média Digital) ont mis en lumière la contribution de l’Open Source à ces méthodes, aussi bien d’un point de vue culturel ou organisationnel que comme outil de mise en oeuvre.

Le juridique, un élément de la gouvernance Open Source

La dernière table ronde abordait un contexte où la gouvernance Open Source se doit d’être particulièrement exigeante, notamment sur le chapitre juridique, celui d’éditeur de logiciel et de fabricant matériel embarquant des logiciels libres. Jacques Davy (Orange), Philippe Ignace (Morpho), Michel Ruffin (Alcatel Lucent) ont présenté les approches de leur société ainsi que leur vision sur les sujets de la contribution et de la mutualisation de processus.

Un face à face sans tabou

Enfin, pour la première fois de sa jeune histoire, l’Open CIO Summit s’est conclu par un débat entre utilisateurs et offreurs sur des sujets non consensuels comme celui des offres "freemium".